Voyage au Danemark

de l'équipe permanente

- du 2 au 9 septembre 2022 -

Dans le cadre de la stratégie d’ouverture à l’international de l’Année lumière, l’équipe et la Présidente de l’association se sont rendues au Danemark début septembre.

L’objectif de ce voyage d’études ? Visiter des Hojskole, découvrir, échanger, s’inspirer et revenir avec plein d’idées pour améliorer encore l’accompagnement des Lumineux à Lyon, mais aussi construire des collaborations durables.

Et parce que les voyages avec Erasmus+, même pour les professionnels, c’est aussi découvrir un pays avec sa culture, son histoire et ses habitants, nous avons commencé notre voyage d’études au Danemark par un week-end à Copenhague. Capitale que nous avons découverte à pied en long et en large, en vélo (bien évidemment, comme les habitants !) et en bateau (comme les touristes !).

Un passage par les lieux touristiques, de la tour ronde à Christiana en passant par Nyhavn, canal coloré, sans oublier d’aller faire un coucou à la Petite sirène… mais aussi des visites de musées : la Glyptothèque pour découvrir l’Age d’or de l’art danois et le Centre d’Architecture Danois (DAC). Une soirée dans les féériques jardins de Tivoli et hop, il est temps de prendre le train pour filer à l’ouest, traverser le Sealand, l’ile de Fyn et rejoindre Uldum sur le Jutland !

IMG-20220904-WA0016
Lundi 5 septembre

Nous voilà à Uldum, but principal de notre escapade danoise  !  Nous retrouvons Kristine (intervenante à l’Année lumière pour les ateliers Nature et danoise vivant à Lyon) et nous sommes accueillies chaleureusement par Kurt WILLUMSEN, le Directeur de cette Hojskole. 

Nous prenons immédiatement la température de ce lieu où vivent pendant 5 mois une centaine de jeunes ayant entre 18 et 21 ans et venant des 4 coins du Danemark ou de l’étranger pour quelques-uns, accompagnés d’une équipe pédagogique d’une dizaine de personnes et d’une équipe annexe contribuant au bon fonctionnement de l’école. Chacun d’eux a délibérément choisi de venir passer cette tranche de vie pour grandir ensemble et autrement. Les groupes de jeunes s’y succèdent 2 fois par an et ce depuis plus de 100 ans ! 

          Traduction : « Liberté pour la diversité »

Les lieux sont bien équipés en termes de matériel et d’agencement ; chaque pièce est pensée de façon hygge, de la lumière douce bien loin des néons que nous connaissons, jusqu’aux plantes dans chaque pièce commune. Nous nous y sentons tout de suite très bien ! 

Les jeunes y vivent en collectivité en chambres de 1 à 3 jeunes. Ils pratiquent des disciplines de leur choix, non explorées jusque-là ou pour lesquelles ils souhaitent une pratique régulière ici : la céramique, le soufflage du verre, l’anthologie, la psychologie des relations humaines, le sport, les activités outdoor, la musique, le théâtre, … Des pratiques variées et explorées avec motivation et enthousiasme pour ces jeunes que nous sentons motivés et à leur juste place ici.  Les initiatives portées par les jeunes sont les bienvenues, comme par exemple proposer à ceux qui le souhaitent un footing le lendemain matin à 7h ou encore une virée « à la ville » durant l’après-midi libre. 
 
Ce que nous percevons réellement est la dimension forte de la confiance : la société danoise est une société de la confiance – confiance en soi, confiance en l’autre, et ce depuis le plus jeune âge. 
Aussi, à Uldum, on se sent en confiance et on fait confiance ! 
 
Après une installation dans nos chambres confortables, nous dînons à 18h pétantes, jusqu’à 18h30 précises ! Nous avons le plaisir ensuite de visiter les lieux, de la salle commune pour les assemblées matinales, en passant par l’atelier de céramique et le studio d’enregistrement musical, jusqu’au théâtre et au gymnase, en échangeant avec les jeunes qui nous transmettent leur motivation et leur plaisir à vivre ici.
 
Epuisées par cette journée bien remplie et calées sur le rythme danois, l’extinction des feux ne se fait pas tarder, avec l’impatience de vivre notre 1ère journée d’immersion avec les jeunes le lendemain et la persuasion de pouvoir ramener des pratiques inspirantes à l’Année lumière !
Mardi 6 septembre

Cette journée de mardi a débuté par un copieux petit déjeuner, nous avons rejoint la salle commune pour la traditionnelle morning assembly.

Ce rendez-vous quotidien, a lieu tous les matins de 8h30 à 9h00 dans la grande salle de conférence avec l’ensemble de la communauté d’Uldum. Les informations générales et points forts de la journée y sont transmis.  

Ce rituel débute et se termine toujours par un chant, accompagné au piano, choisi par le « teacher of the week » dans le Hojskole-Sangbogen.

Pour cette première matinée au sein de l’Hojskole, l’équipe de l’Année lumière a eu le privilège de choisir les chants d’entrée et de sortie et, fin de pouvoir faire profiter la communauté de nos talents vocaux , nous avons opté pour des chants en langue anglaise avec 2 tubes des incontournables Beatles ! 

IMG-20220908-WA0014
Puis, l’équipe de l’Année lumière s’est mise en place pour un temps de présentation de la première Højskole Française. 
 
Claire a dans un premier temps expliqué comment était née son idée de créer l’Année lumière et comment celle-ci s’était rapprochée du modèle danois grâce à sa rencontre éclairante avec Kristine Adamsen, ancienne élève de Uldum Højskole. S’en est suivi une présentation du mode de fonctionnement de notre Højskole de France ainsi que de nombreux échanges avec l’assemblée. Nous avons pu ensuite déambuler dans les différents ateliers qui étaient en cours lors de cette matinée et avons découvert avec émerveillement et envie les classes de peinture, travail du cuir, bijoux, théâtre, musique, couture, bricolage mais aussi de psychologie et débats contradictoires. 
 
Le temps d’une pause thé, nous avons pu échanger avec l’équipe de professeurs d’Uldum et avons constaté que l’ambiance était très familiale ; beaucoup de professeurs sont là depuis de nombreuses années  et ont une grande proximité avec les jeunes. 
IMG_20220906_142025

Puis nous sommes partis avec Kurt, Directeur de la Højskole d’Uldum, pour une visite du Musée des Vikings. Celui-ci nous a raconté avec fierté et enthousiasme l’histoire du Danemark. 

Nous avons découvert que le nom « bluetooth » venait d’un grand chef Viking qui, fin stratège, avait créé et développé des réseaux avec les pays qui auraient pu avoir des velléités d’envahir le Danemark ; ce qui a permis d’éviter de nombreuses guerres. 

Nous avons ensuite pris la route de la Folkhøjskole de Engelsholm où nous avons été reçues par le Principal, Jacob Bonderup qui nous a fait découvrir les lieux et l’organisation de l’école. 

Cette magnifique Højskole se situe dans un château entouré de forêts et de lac, elle est principalement axée sur les métiers artistiques tels que la musique, la verrerie, la céramique ou encore la peinture. 

Elle reçoit 90 jeunes et est dotée d’infrastructures impressionnantes pour permettre l’exercice de ces activités, dont une splendide salle de musique qui accueillait le soir même 500 convives pour un concert. 

Une belle journée de découvertes et de rencontres inspirantes ! 

IMG_20220906_161257
IMG_20220906_164906
Mercredi 7 septembre

Le mercredi après-midi, c’est un temps libre pour les jeunes. Les étudiants ont donc plusieurs possibilités :

    • soit participer aux activités proposées par les profs  

    • soit organiser leurs propres activités et les proposer au groupe au moment de la prise de parole du petit-déjeuner 

    • soit ne rien faire (peu d’entre eux choisissent cette option)

Au petit-déjeuner, nous proposons pour l’après-midi, un temps d’échange avec nous autour d’une tarte à la praline maison.  Alors que les jeunes partent en cours, l’équipe de l’Année lumière se met en cuisine pour préparer des tartes à la praline pour l’après-midi. Claire avait anticipé le projet en achetant des pralines avant de quitter Lyon.  

 

Après de nombreux débats sur la recette, ses proportions et temps de cuisson (chaque famille lyonnaise semble avoir sa recette), les tartes sont enfournées par l’équipe de la cuisine de la Hojskole. 

IMG_20220907_091848
IMG_20220907_131000

A 13h30, nous installons quelques chaises pour accueillir les étudiants et coupons les tartes. Tout est prêt. Nous sommes impatientes d’échanger avec les étudiants sur ce qu’ils vivent au sein de la Hojskole. 

Après un temps d’accueil, nous invitons les 5 étudiants présents à venir s’assoir avec nous. Peu nombreux au départ, ils arrivent par 2 ou 3 et sont de plus en plus nombreux à nous rejoindre. Ils sont manifestement curieux de rencontrer une hojskole française et ont envie de contribuer à notre voyage d’étude. 

Après quelques questions sur leur vie quotidienne, le débat nous emmène rapidement sur les changements qu’ils observent pour eux.  

IMG_20220907_134612

En quoi cette période est-elle transformatrice pour eux ? 

Tous le disent, ce temps leur permet de prendre confiance, d’être plus audacieux. Ils osent explorer de nouvelles activités, là où dans leur vie, ils se sentent bloqué pour aller vers la nouveauté. Ils découvrent certaines habiletés qu’ils ne soupçonnaient pas et cela renforce leur estime d’eux même.  

En quoi la Hojskole favorise cela ? 

Pour eux, plusieurs facteurs :

Tout d’abord il n’y a pas la pression des notes :  pas d’obligation de performance. Pas de compétition ni de comparaison. Dans chaque discipline, Ils mènent leur projet en se fixant eux-mêmes leur propre objectif. Les relations harmonieuses contribuent également à cela. Et enfin, et c’est là bien l’essentiel, ce climat de sérénité les autorise à être pleinement eux-même. 

La Hojskole est un espace qui leur permet de grandir en confiance.

Jeudi 8 septembre

C’est sous la pluie Danoise que nous nous sommes réveillées ! Mais le moral est toujours là car, aujourd’hui, c’est la journée : exposition des ateliers qui ont été réalisés durant le mois par les jeunes d’Uldum.  

C’est visuellement très parlant de voir que chaque création, aussi bien en couture, peinture, céramique, bijou, etc… est façonnée avec toute l’individualité que chacun peut y apporter. Des styles très différents, des formes et des couleurs toutes très variées !  

IMG_20220908_155157
IMG_20220908_152648

Avec les expositions des activités manuelles, nous avons également assisté à des représentations du théâtre, de la chorale, et du groupe de musique qui donna un superbe concert (auquel nous avions eu le droit d’assister aux répétitions ). Tous osent et sentent le soutien du groupe. La mentalité bienveillante des jeunes et des animateurs se ressent et donne place à la fierté de chaque personne de s’exposer quel que soit leurs différences et leurs niveaux. 

IMG_20220908_154045
Vendredi 9 septembre

Dernier jour au Danemark pour l’équipe de l’Année lumière. Après une dernière « morning assembly » en chanson avec les jeunes de la Hojskole nous avons dit aurevoir à nos collègues d’Uldum. 

Un dernier jour bien chargé pour l’équipe de l’Année lumière puisque nous avons rejoint Sara Mortensen à Copenhague qui s’occupe du réseau international des Hojskole. Nous avons ainsi pu échanger sur les spécificités des Hojskole dans les différents pays et réfléchir à des moyens d’actions et des projets entre les Hojskole internationales. Sara nous a aussi présenté le fonctionnement plus global des Hojskole danoises toutes plus différentes les unes que les autres : Hojskole généraliste, sportive, spirituelle, artistique, pour les seniors…  

Avant de prendre notre envol pour Lyon nous avons rejoint la Suhrs Hojskole, spécialisée dans la gastronomie en plein cœur de Copenhague. Cette Hojskole a la particularité de ne pas avoir de campus sur place. Nous avons ainsi pu échanger avec son directeur sur la question de créer du vivre ensemble lorsque les jeunes ne vivent pas quotidiennement au sein de la Hojskole. Un dernier moment d’échange de pratiques très intéressant et enrichissant pour l’équipe.  

Nous repartons de cette semaine danoise avec pleins d’idées en tête et de nouveaux outils à mettre en œuvre pour continuer à améliorer notre accompagnement auprès de nos Lumineux et Lumineuses !